La transformation digitale désigne tous les changements liés à l’intégration de la technologie digitale dans la société et à fortiori dans le domaine de l’entreprise.

Une véritable révolution, une mutation profonde sont à l’œuvre aujourd’hui, obligeant l’entreprise à s’adapter, à se réinventer pour survivre. Tous les secteurs de l’activité économique sont concernés.

Comprendre et maîtriser cette transformation digitale est devenu vital. C’est une profonde remise en question du fonctionnement intrinsèque des entreprises, des business model pré-digitaux et l’opportunité d’une remise à plat de modèles économiques obsolètes.

Comprendre les opportunités de la transformation digitale

Les nouveaux outils proposés par le digital facilitent à terme le travail de tous. A travers eux, c’est l’opportunité de revoir en profondeur les besoins humains et matériels de l’entreprise, afin de créer un nouveau business model répondant, s’adaptant et anticipant les nouvelles attentes de vos clients.

Dans un souci de réactivité et d’efficacité par exemple, les robots, les assistants virtuels, les services personnalisés disponibles sur smartphone permettent de répondre en temps réel à certains besoins.

Le client ou consommateur peut aujourd’hui se connecter en permanence, où qu’il soit dans le monde, donnant à votre e-reputation un nouvel essor. Une présence sur les réseaux sociaux offre la possibilité de suivre les tendances de vos marchés, recueillir et analyser les avis de consommateurs sur vos produits, mieux comprendre les attentes de vos clients et prospects… Toutes ces données serviront à alimenter votre stratégie marketing, simplifier l’expérience client, l’enrichir ou encore la personnaliser.

Vous pourrez développer un travail collaboratif, s’appuyant sur l’organisation de l’intelligence collective, fonctionner en mode projet entre les différents services, le partage des informations sera plus fluide et accéléré.

Afin de gagner en productivité et en efficacité, la réalisation de cours digitaux sera un bon moyen pour assurer la transmission du savoir-faire au sein de l’entreprise, diffuser certains bonnes pratiques ou encore préparer l’accueil de nouveaux collaborateurs.

La transformation digitale nécessaire est l’opportunité de revisiter l’ancien modèle afin d’en créer un nouveau plus juste, plus adapté à vos besoins et à ceux de vos clients.

Une transformation qui concerne toutes les composantes de votre structure

La composante culturelle

Le management doit inculquer et diffuser une philosophie du type « try fast and fail fast », ou encore « test and learn ». Il s’agit là d’un changement de posture, éloigné de la verticalité ou « top down » habituellement mise en place. L’échec, considéré comme un essai, nourrit un processus d’amélioration continue, est constructif et une force dont se nourrit la réflexion. Mieux vaut perdre un peu et recommencer au plus vite, que perdre beaucoup après un long processus décisionnel.

La composante technologique

Cloud, SAS, API, plateformes digitales … Une transformation digitale implique un nouveau jargon, une familiarisation avec de nouveaux outils numériques, de nouvelles compétences. Une formation interne de qualité devient nécessaire pour appréhender ces outils en évolution permanente.

La composante organisationnelle

Organisation de la collaboration (réseaux sociaux internes, documents partagés, stockage sur le cloud), travail sur ordinateur comme sur smartphone … Il faut à la fois donner plus de souplesse à l’organisation tout en veillant à la sécurité des données. Un nouvel équilibre est à trouver.

La composante stratégique

La donnée devient la ressource centrale pour alimenter les décisions stratégiques de l’entreprise. Mesures de campagne de web marketing, écoute des clients s’exprimant sur les réseaux sociaux, tests de nouveaux services à petite échelle et synthèses des retours utilisateurs : collecter, trier et donner du sens à ces différentes sources de données est un formidable moyen d’alimenter une stratégie plus efficiente.

La transformation digitale devenue inéluctable est l’opportunité de revisiter toutes les composantes de votre structure.

Se renouveler avant qu’une jeune pousse ne prenne votre place

Les méthodes classiques de management, de gestion de projets montrent aujourd’hui leurs limites et le modèle de l’entreprise est en pleine mutation. Les nouvelles technologies permettent la mise en place de nouveaux process, plus justes, plus adaptés, évitant ainsi perte de temps, gaspillage, améliorant la valeur globale pour le client.

De « jeunes pousses », de nouvelles entreprises, intègrent d’emblée ce changement de paradigme, rendu possible entre autres par l’accès aux NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication). La personnalisation des produits et des services, couplée avec une organisation Agile de l’entreprise, permettent de répondre à des besoins toujours plus complexes et toujours plus rapidement. Ce modèle économique s’affirme de plus en plus. Sa définition proposée par le cabinet de conseil et d’audit Deloitte :

“L’entreprise agile est une entreprise qui apporte des solutions concrètes et personnalisées à ses clients, qui coopère pour améliorer sa compétitivité, qui s’organise pour maîtriser le changement et l’incertitude, et enfin qui se nourrit de la richesse de ses collaborateurs et de son patrimoine informationnel.”

Ayant d’ores et déjà intégré ce changement de paradigme, elles sont plus réactives, plus opérationnelles et donc plus compétitives. Il est urgent d’opérer des changements, réguliers, « indolores », permettant de rester dans la course, plutôt que de gros changements rares et risqués. Votre structure sera plus réactive, plus souple et son modèle opérationnel optimisé. C’est aussi développer une culture d’entreprise, valorisant vos collaborateurs, permettant de nouveaux échanges riches et productifs.

D’ex start-up devenues grandes se sont attachées à mettre l’écoute du client au cœur de leur proposition de valeur. Les outils numériques leur ont notamment permis de réduire les frustrations que procuraient certains services traditionnels pour maximiser la qualité de l’expérience utilisateur, répondant ainsi à de nouveaux besoins générés par les nouvelles technologies : instantanéité, rapidité…

Ce n’est plus la taille de l’entreprise qui compte, sa part de marché ou son ancienneté, mais sa capacité à comprendre ses clients, à s’adapter, à réagir et à passer à l’action..

Bibliographie / Webographie :

Le guide de la transformation digitale, Vincent Ducrey & Emmanuel Vivier, Editions Eyrolles, 2017

Définition et enjeux de la transformation digitale, Faustine Rohr-Lacoste, Nov 2017

Introduction aux méthodes Agiles et Scrum, Florent Lotion

Visuel de l’article : rawpixel.com on Unsplash

VOIR NOS PUBLICATIONS

Travaillons Ensemble

N’HÉSITEZ PAS A NOUS CONTACTER POUR ÉCHANGER SUR VOTRE PROJET