La transformation digitale : un bouleversement induit par les nouvelles technologies

La transformation digitale, que l’on appelle parfois aussi transformation numérique, est un terme qu’on entend beaucoup ces derniers mois et qui désigne le processus permettant aux entreprises d’intégrer des technologies digitales au sein de leurs activités. Ces technologies ont pour vocation d’améliorer de nombreuses choses au sein des entreprises et de permettre de poursuivre leur croissance.

Quels sont les enjeux de la transformation digitale ?

Pour intégrer au mieux des outils digitaux dans une entreprise, il est nécessaire de connaître parfaitement ses clients et ses prospects. En outre, rester en veille sur l’actualité du numérique (sites internet et magazines spécialisés dans la transformation digitale) apparaît également indispensable, notamment pour connaître les nouveaux modes de consommation et pour anticiper ce qui fonctionnera à l’avenir.

La transformation digitale d’une entreprise est un changement profond permettant de résoudre différents besoins, qu’ils soient actuels et/ou futurs. L’un des plus gros enjeux pour une entreprise est d’utiliser les données amassées pendant de nombreuses années pour les interpréter et en tirer des enseignements. Il est important de choisir les technologies adaptées aux priorités de votre entreprise et donc de définir une feuille de route avec vos objectifs précis.

Depuis plusieurs années, différents types de transformations digitales ont déjà vu le jour au sein des entreprises industrielles, et 65 % d’entre elles pensent qu’elles obtiendront un retour sur investissement en moins de deux ans en actionnant leur transformation digitale. Les enjeux de digitalisation des entreprises industrielles sont de donner plus de flexibilité pour produire des produits de plus en plus performants et variés et de renforcer la productivité en réduisant les délais de livraison et en optimisant les coûts de fabrication.

Afin d’illustrer la transformation digitale, on peut citer la banalisation de l’email au sein des entreprises, qui a marqué en son temps une révolution dans les modes de communications internes et externes. Nous pouvons également parler de l’arrivée des tablettes tactiles dans le secteur du bâtiment, qui permet d’optimiser le temps notamment sur les tâches administratives d’un chantier.

Les nouvelles générations qui arrivent les unes après les autres sur le marché du travail – à savoir les générations X, Y et Z – ont la capacité de s’adapter aux nouvelles technologiques et aux nouveaux outils. En effet, les personnes de ces générations sont nés avec ces nouvelles technologiques et en comprendre plus facilement les tenants et les aboutissants. A contrario, ces technologies peuvent être un frein pour d’autres collaborateurs, plus anciens et habitués à fonctionner de manière différentes.

L’un des plus grands enjeux de la transformation digitale d’une entreprise est donc d’intégrer ces nouvelles technologies de manière réfléchie, en conservant l’humain au centre de la vision, pour éviter les réticences au changement.

L’humain au centre de votre transformation digitale

Pour qu’une transformation digitale soit réussie au sein d’une entreprise, l’humain apparaît comme un point essentiel. Sans cela, aucune avancée majeure dans la transition numérique n’est possible. Une entreprise qui se digitalise se doit donc de porter une vision commune à ce sujet.

Pour cela, l’entreprise doit être capable de former ses collaborateurs à ces nouvelles technologies et d’intégrer ces différentes problématiques au projet global de transition digitale. Cette éducation des équipes doit permettre de dédramatiser le sujet et de montrer les valeurs ajoutées des nouveaux outils pour le travail quotidien.

De plus, la formation peut également être digitale, c’est ce que l’on appelle l’e-learning. Pour vous donner quelques chiffres, en France, en 2020, 74% des entreprises qui ont mis en place des formations ont utilisé au moins une fois le blended learning (formation mixte). Les formations e-learning vous permettant de réduire vos coûts et d’obtenir des résultats rapidement, elles peuvent donc être un objectif à intégrer dans votre feuille de route de transformation digitale.

C’est dans ce cadre qu’un chef de projet spécialisé dans la transformation digitale peut être d’une aide précieuse.

Quel est le rôle du chef de projet dans une transformation digitale ?

Pour organiser et mener à bien des projets digitaux (refonte de sites internet, intégration d’outils digitaux, mise en place de classes virtuelles…), le chef de projet digital tient un rôle de chef d’orchestre indispensable qui s’appuie sur trois critères précis : la qualité du livrable, son coût et son délai. Concernant la transformation digitale, le chef de projet digital doit aider l’entreprise à développer ses capacités à utiliser les nouvelles technologies comme levier de création de valeurs. Il conseille donc la direction en proposant des solutions logicielles ou de nouvelles infrastructures à mettre en place pour répondre aux besoins analysés de l’entreprise.

Le métier de chef de projet digital

A la fois fort en technique web et passionné de marketing, le chef de projet digital est avant tout un coordinateur. Il est responsable de la création, de la mise en œuvre et de la gestion de projets internet ou mobiles. Pour ce faire, il est l’interface d’équipes techniques, de marketing et de production.

La polyvalence demandée est grande puisqu’il doit cumuler connaissance technique, management (de projets et d’hommes) et service client. En outre, la connaissance métier est un plus non négligeable, surtout lorsqu’il s’agit de gérer des projets digitaux au sein d’un secteur donné, avec des spécificités et des prérequis à connaître pour maîtriser tous les tenants et les aboutissants de ce secteur.

Les missions du chef de projet digital

Les missions d’un chef de projet digital peuvent varier, notamment en fonction de son environnement de travail. En effet, si le chef de projet fait partie de l’entreprise ou non (s’il est en prestation de conseil par exemple), la gestion de la relation client et la dimension conseil varient. Toutefois, le chef de projet doit recueillir les besoins, évaluer la faisabilité technique du projet ainsi que sa pertinence en fonction de l’environnement économique et de la stratégie de l’entreprise.

S’en suit ensuite l’élaboration du planning, du plan d’action et du budget, étape très importante dans la gestion d’un projet, qu’il soit digital ou non. Au sein du planning, le chef de projet doit préciser les moyens et le temps de travail nécessaire pour chaque phase (développement, production des médias, tests, etc.).

Le chef de projet digital a un champ d’action assez large, en fonction des différents éléments concernés par le projet, comme par exemple :

  • Un site internet vitrine ;
  • Un portail web ;
  • Un site e-commerce ;
  • Une application mobile, etc.

En matière de compétence, le chef de projet digital doit posséder un bagage technique concernant les technologies ou encore les services web. En effet, même s’il n’est pas un développeur, il doit pouvoir faire le lien entre le client et la partie développement informatique. Une connaissance basique des langages de développement et des nouveautés liées aux technologies sont donc indispensables.

Le métier de chef de projet digital requiert divers soft skills (compétences de bases), comme le leadership, la création de confiance, la motivation, la résolution de conflit, la communication, la prise de décision et l’organisation.

Il y a donc un très grand intérêt d’avoir une personne dédiée à la gestion d’un projet et qui a des compétences digitale. Le chef de projet digital possédant une connaissance métier sera d’autant plus à l’aise pour mener à bien ses missions et aider une entreprise à accélérer sa transformation digitale.

VOIR NOS PUBLICATIONS

Travaillons Ensemble

N’HÉSITEZ PAS A NOUS CONTACTER POUR ÉCHANGER SUR VOTRE PROJET